Achat CBD & CBD Pas Cher Sarthe. Vente de cannabis: « Je ne voulais plus de cannabis »

Depuis 2018, des magasins de commercialisation de cannabidiol (CBD) ont ouvert en France, profitant d’une faille légale. Cependant, la justice ne semble pas s’accorder sur la légalité de ce nouveau marché. Rencontre avec des consommateurs sarthois de CBD.

La commercialisation du cannabidiol, communément appelé CBD, est en plein essor depuis 2018. Une faille légale permet aux propriétaires de vendre la molécule et ses dérivés. Cependant, les politiques de poursuites diffèrent à ce sujet: quelques magasins sont en cours de procédure judiciaire. Le café de marijuana Sa-Tea-Va au Mans a été fouillé deux fois au début de 2019 et n’a toujours pas rouvert. C’est un malentendu tant pour les propriétaires que pour les consommateurs.

Une molécule sans effets psychotropes

« Je ne voulais plus boire de THC, ce qui est illégal en raison des effets psychotropes. Cela ne m’intéressait plus. Je me suis tourné vers le CBD pour son côté relaxant et son goût, » dit Alexis *, responsable d’une agence de communication. Arthur, un neuropsychologue, fume de la marijuana pour le plaisir. Il explique: «Le CBD est moins dangereux que le THC, il n’a aucun effet de pénétration et de retrait. « 

Dans la capitale de la Sarthe, plusieurs magasins vendent des e-liquides, du thé, du chocolat, des bonbons et d’autres produits CBD. Cette molécule n’a pas d’effets psychotropes, Le Monde Fanny Huboux, Juriste (Mildeca) de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et les conduites addictives. Au Mans, un certain nombre de personnes d’horizons différents et de tous âges achètent le produit et ses dérivés. Ils en consomment pour différentes raisons.

Vertus thérapeutiques: placebo ou réalité?

« J’ai pris du thé parce que je me suis blessé à la cheville, ça a marché, » fait confiance à Marie *, une Sarthoise choisie. Le CBD est connu et étudié pour ses mérites thérapeutiques. Cela réduira l’inflammation, la douleur chronique, le stress, l’anxiété et l’insomnie, entre autres. Cependant, tous les consommateurs du Mans rencontrés n’ont pas observé d’amélioration de leur état: J’ai de l’insomnie et des douleurs rhumatismales. Je suis attiré par la médecine alternative. J’ai pris le CBD sous forme de thé mais cela n’a pas fonctionné. Je n’ai pas ajouté de lait comme me l’a dit le vendeur. C’est peut-être pour cela qu’il n’a pas eu l’effet escompté  » Le chauffeur de taxi Lola * explique.

Adeline * est une infirmière, sujette aux crises d’angoisse, à l’insomnie et aux douleurs musculaires. Il a commencé à boire du CBD en août. «J’ai eu un bad trip avec le THC au lycée. Je ne pourrais plus jamais l’obtenir sans me retrouver dans cette situation. Cet été, on a parlé du CBD. J’étais réticente au début, mais après avoir bu, j’ai réalisé qu’il était simplement détendu et détendu. Cela soulage mon stress. «  Adeline ne boit que lorsque vous vous sentez anxieux.

Une façon d’arrêter la marijuana

Le boulanger et vendeur Florian * et Tom * du quartier résidentiel de la Sarthoise consommaient ou consommaient de la marijuana. Pour eux, « Il ne sert à rien de prendre du CBD pour plus. » Florian * pense au cannabidiol «Cela ne remplacera pas le THC, mais cela pourrait permettre à certaines personnes d’arrêter de fumer. CBD, sans ses effets psychotropes, vous sentirez la même chose, sentirez la même chose, resterez actif et social. « 

Alexis * et l’élu ont réussi à arrêter de consommer du THC grâce au cannabidiol. « Je continue mon rituel avec la fleur de CBD, roule mon joint, bois et me détends » Marie *. Quant à Alexis *, elle veut enfin arrêter de fumer. Il y a quelques semaines, il a commencé à prendre du e-liquide: «Dormir 15 minutes avant de se coucher tous les soirs. « 

La quasi-totalité des consommateurs interrogés étaient unanimes: « Les magasins CBD permettent une bonne utilisation du produit et de bons conseils. » Certains soulignent que le cannabidiol va leur permettre de sortir du cadre illégal du THC, qui est un stupéfiant dangereux et interdit en France, et donc ne contribue plus au trafic de drogue.

Actuellement, deux sur huit interrogés achètent du cannabidiol en ligne. D’autres préfèrent aller au magasin. C’est un choix judicieux puisque l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) a mis en garde les consommateurs en janvier 2019 contre les contenus illicites dans les produits vendus sur Internet, à savoir à très haute teneur en THC et en CBD.

Donc: risque de sanction

Le gouvernement et Mildeca se souviennent « En France, les seuls produits contenant des tétrahydrocannabinols et du CBD pouvant faire des allégations thérapeutiques sont les médicaments autorisés par l’ANSM ou la Commission européenne sur la base d’un dossier évalué selon des critères scientifiques de qualité, de sécurité et d’efficacité. Le non-respect de cette réglementation est passible de sanctions pénales. »

Qu’est-ce que le CBD

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est une molécule trouvée dans le cannabis et isolée de cette plante. Contrairement au delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), qui est un ingrédient actif essentiel du chanvre, « Pas d’effet étourdi ».

Sur Internet et en magasin, les consommateurs peuvent acheter une variété de produits dérivés du CBD: huile à vapeur (e-liquides), thés, chocolats, pilules, cosmétiques, poudres, bonbons, graines, fleurs et solides. L’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) a mis en garde en janvier 2019 contre les dangers d’obtenir du CBD sur internet et en dehors du circuit légal. Ces produits ne respecteront pas la teneur maximale en THC et en cannabidiol.

Le CBD est le deuxième cannabinoïde le plus étudié en médecine, après le THC. Deux médicaments sont commercialisés en France qui contiennent du cannabidiol et n’ont pas d’extraction pure et sans cadre de cette molécule: le Marinol et l’Epidiolex. Deux traitements pour les épilepsies réfractaires et très sévères.

La plante est également utilisée dans d’autres domaines: le textile et la corde.

Législation sur ce produit

Légalement, il est interdit de consommer, produire et posséder du THC en France quel que soit son niveau dans un produit. Les magasins et vendeurs du CBD sont basés sur le décret du 22 août 1990 qui répertorie les variétés de cannabis sativa L (cannabis) dépourvues de propriétés narcotiques pouvant être utilisées dans les zones industrielles et commerciales sous quatre conditions: «Seules les graines et les fibres peuvent être utilisées; l’utilisation de fleurs est interdite; la plante doit avoir une teneur inférieure à 0,2% de THC; La détermination de la teneur en delta-9-tétrahydrocannabinol et l’échantillonnage pour cette détermination seront effectués selon la méthode communautaire prescrite. « 

Selon le site Web du gouvernement et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et les toxicomanies (Mildeca), «Le niveau de 0,2% de THC n’est pas un seuil de présence de THC dans le produit fini, mais dans l’usine elle-même. Les produits, et en particulier les e-liquides à base de CBD, sont donc interdits s’ils contiennent du THC dans un rapport quelconque et ne sont pas dérivés de variétés et de parties de plantes autorisées. «  Ce décret et la commercialisation de la CDB ces dernières années ont créé un vide juridique que personne ne peut trouver. Des magasins ouvrent et se poursuivent en France, d’autres s’emparent du parquet et ferment.

* Les prénoms ont été modifiés

Achat CBD & CBD Pas Cher Sarthe. Vente de cannabis: « Je ne voulais plus de cannabis »
4.9 (98%) 32 votes