Achat CBD & CBD Pas Cher Dépistage CBD et salive: où en sommes-nous en 2020?

Ma consommation de CBD pourrait-elle donner un résultat « faux positif » pour le cannabis dans le cas d’un test de salive? Comment la consommation de CBD peut-elle fausser les résultats de tests lors d’un contrôle routier ou lors d’un événement sportif? Ces questions sont régulièrement posées et nous vous aiderons à les voir un peu plus clairement.

Chanvre: la première substance illégale consommée au monde

CBD de chanvre

Les consommateurs de CBD ne recherchent pas les effets récréatifs du THC

Le chanvre est du chanvre indien cultivé pour ses fleurs, fumé, greffé, cuit.
Après l’alcool et le tabac, le cannabis reste la drogue la plus populaire et le produit illicite le plus consommé dans le monde, en particulier par la population jeune, devant la cocaïne et l’ecstasy.
Sa consommation est autorisée dans certains pays, mais illégale en France.
Pourtant, la France privilégie son utilisation dans certaines pathologies (à des fins thérapeutiques) à partir de 2019.
Le chanvre se présente sous forme de feuille ou de résine (pressage des feuilles), d’huile (résine ramollie à l’alcool), peut être incorporé dans certains aliments ou utilisé par inhalation.
Le cannabis mélangé à du tabac et enveloppé dans une cigarette prend la forme d’une châtaigne que nous buvons, un pétard.
Nous désignons le cannabis par plus d’un nom; marijuana, ganja, herbe (mélanges de feuilles, tiges ou fleurs séchées), haschisch (mélange de résine de plante), pavot, h …
En 2016, 42% des adultes âgés de 18 à 64 ans ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours de leur vie.
En consommer régulièrement peut être nocif et avoir des effets néfastes sur la santé.
Par l’usage du cannabis, les consommateurs recherchent un état de santé, l’ecstasy, aux effets hallucinogènes. Le danger du cannabis est bien réel. Le cannabis peut avoir un impact sur la santé, l’éducation et le comportement des jeunes et est dangereux au volant.
La marijuana réduit la vigilance et donc la concentration pendant la conduite et peut provoquer un accident de la route. Le gouvernement français veut imposer des sanctions pénales à tous les conducteurs qui consomment du cannabis et ont averti que c’était dangereux.
En conduisant, un échantillon de salive peut détecter la marijuana dans le sang et réduire le risque d’accidents graves sur la route. Les conducteurs doivent être conscients des effets de la consommation de marijuana sur leur vigilance. Nous parlons de faux positifs, en particulier pour les consommateurs de CBD, un dérivé légal du cannabis, qui est un produit autorisé.
Il peut être positif au moment du test et indiquer une absorption de «cannabis» (substance interdite) lorsqu’il n’est pas pris.
Alors, qu’est-ce que le test de salive pour la marijuana implique au volant?
Que sont les «faux positifs» du CBD?
Voici quelques explications.

Cannabis: la drogue qui vous rend intoxiqué

Test de salive de cannabis

La peur des faux positifs lors d’un arrêt de la circulation pousse de nombreux consommateurs de CBD qui ne veulent pas enfreindre la loi

La marijuana a de nombreux effets, relaxants et psychotropes.
Le principal actif du cannabis est le THC (tétrahydrocannabinol), une molécule aux propriétés psychoactives. Sa concentration varie énormément, plus les effets du cannabis sont élevés, plus ils sont ressentis.
La marijuana et les fleurs de la plante (cannabis) contiennent entre 1% et 25% de THC.
Fumer de la marijuana est tout aussi dangereux que fumer du tabac. Ce serait une erreur de banaliser, mais la légalisation est-elle possible? Devrions-nous décriminaliser la consommation de marijuana? Le débat est toujours en cours en France. Le Canada, par exemple, a autorisé la marijuana à devenir légale.
De nombreux pays ont introduit des procédures pour légaliser le cannabis.
Le cannabis médical est autorisé dans certains États.
La plante de cannabis contient une variété de molécules, d’ingrédients actifs, dont le THC, le cannabidiol, le CBN, le CBG et d’autres molécules appelées cannabinoïdes.
Ces principes actifs sont à l’origine de l’effet de la marijuana sur l’organisme et agissent sur certaines cellules et le système nerveux du corps.
Ils se produisent naturellement dans la marijuana.
Le CBD, en revanche, n’a aucune valeur récréative. Il est utilisé comme complément alimentaire pour traiter des conditions telles que l’anxiété, la dépression, les problèmes de dos mineurs.

Test de marijuana

Il existe différents tests de dépistage pour savoir si une personne a consommé de la marijuana: le cannabis peut être détecté dans l’urine, le sang, les capillaires ou la transpiration. Un auto-test préventif est recommandé avant de conduire pour éviter la route.
Le test salivaire a été lancé en 2009 pour détecter toute trace de cannabis, après quoi un test sanguin a été effectué pour confirmer les résultats positifs. Il est simplifié au maximum, facile à utiliser et détecte les faibles taux de présence de marijuana. La collecte de la salive est facile à réaliser. Cependant, la salive contient moins de médicaments que l’urine ou le sang. Si les résultats sont positifs, ils doivent être confirmés par un test sanguin et un test d’urine (bandelettes d’urine), de plus, la personne testée peut demander un nouveau test de cannabis. Ce contrôle est effectué par la police lors des contrôles routiers.
Effectuez-le en bon état, son efficacité a été prouvée et le nombre de tests positifs par la police est nombreux. La marijuana peut être détectée dans la salive jusqu’à 24 heures, y compris le THC.
Cependant, le test oral peut avoir certaines limites. Il se peut qu’une personne qui n’a pas pris de marijuana ait été testée positive pour le test et a donc été faussement accusée de consommation de cannabis, ce sont de faux négatifs, la personne doit déclarer son absorption de drogue et faire un test quantitatif. De plus, une exposition prolongée à la fumée de cannabis peut également en être la cause. Le résultat sera donc déformé.
Le test détecte le médicament en quelques minutes.

Le niveau d’absorption peut ne pas être en corrélation avec la durée de détection du cannabis dans la salive. Le niveau de THC baisse considérablement 4 à 6 heures après la prise de cannabis.
Certaines analyses ont montré et montré une grande variabilité des erreurs dans le contrôle des stupéfiants. Quelques phoques fumés à proximité immédiate peuvent prolonger le temps de détection d’une heure ou plus.
Le THC est détecté par voie orale dans la cavité buccale lors de la consommation d’une cigarette de cannabis, mais la bouche est dégagée avec de la salive fraîche et donc la détection est limitée.
De plus, les parents sont informés si un test salivaire est effectué sur l’enfant mineur.
Les tests de salive sont effectués aussi facilement que possible.
Le test Drug-Detect multi 3 en format cassette est un test oral de haute qualité pour la détection qualitative des amphétamines, de la cocaïne et des cannabinoïdes dans la salive.
Théoriquement, si le CBD que vous achetez adhère aux normes actuelles strictes, il ne peut contenir qu’une dose extrêmement faible de THC. Sinon, cela rend illégal, impossible d’acheter, de transporter et encore moins de le consommer. En fait, de nombreux producteurs de fleurs CBD (qui ressemblent à de l’herbe) ont des taux très variables et il est recommandé de ne pas jouer avec la loi. C’est pourquoi nous recommandons le CBD sous sa forme huileuse (huile, capsule) de fournisseurs bien établis.

Peur des faux positifs avec le Cannabidiol (CBD), un dérivé légal de la marijuana

Fleurs CBD

Selon le fournisseur, des niveaux variables de cannabidiol se trouvent parfois dans les fleurs de CBD.

Certaines personnes seront considérées comme des «faux positifs» et seront testées positives pour le cannabis sans consommer de vrai cannabis ou toute autre substance illégale. Lors d’une inspection, ils peuvent craindre des sanctions pénales.
Le cannabidiol peut être testé positif lors de la prise d’autres médicaments ou drogues («l’impact environnemental» fait référence au mélange de médicaments consommés).
Par conséquent, le résultat du test est gâché.
D’autres traces de cannabinoïdes peuvent être trouvées au cours du test.
Les tests ne ciblent pas le CBD (cannabidiol), l’ingrédient principal du cannabis et un dérivé légal qui est exempt d’effets hallucinogènes et ne nuit pas au système nerveux et au comportement. Il est utilisé pour les convulsions, l’anxiété, les nausées, a un effet relaxant et calmant et a des effets thérapeutiques (anti-inflammatoires, antiépileptiques, anti-spasmodiques). Le cannabidiol est disponible sous forme de gélules, bonbons, huiles, cosmétiques, graines et fibres appelées «herbes» à infuser.
Le cannabidiol et les huiles de chanvre ne sont pas purs à 100%, seul le cannabidiol pur est détectable et contient très peu de THC. Le cannabidiol pur ne sera pas détecté pendant les tests. Sa consommation se traduit par la présence de faibles niveaux de traces de THC et donc le test sera négatif. Le cannabidiol rendra le test de dépistage négatif à moins que la dose ne soit élevée (huile riche en cannabidiol).
Les effets du cannabis et du cannabidiol varient en fonction de la personne et de la dose consommée.

Auto-test: une solution pour éduquer les consommateurs

L’alcool est la principale cause de décès en raison de la vitesse.
En France, le cannabis est interdit et la conduite sous l’influence du cannabis est interdite et dangereuse pour le système nerveux.
Les faux positifs accusés à tort de consommer du cannabis concernent plus de 10% des personnes.
La numérisation est la meilleure arme pour éviter les comportements à risque, mais la numérisation signifie également agir. Les tests salivaires se sont avérés efficaces et la conduite automobile réduit le risque de décès.
Le chanvre tue comme n’importe quel autre médicament. De nombreux jeunes meurent du cannabis sur la route. Les liens entre le cannabis et les accidents de voiture sont bien connus. Aujourd’hui, des tests d’autotest pour la marijuana sont disponibles dans les magasins de tabac. Le test consiste en un test d’urine (bandelettes d’urine) et peut détecter le THC.
Cette mesure vise à prévenir les décès sur la route, à former le conducteur à être plus responsable lorsqu’il prend une substance illégale (par exemple, l’absorption de marijuana).
Conduire en consommant du cannabis est irresponsable, constitue un crime et est puni par la loi (un conducteur doit conduire en étant conscient du danger). Ne jouez pas avec votre vie!

Amazon propose des tests automatiques:

Achat CBD & CBD Pas Cher Dépistage CBD et salive: où en sommes-nous en 2020?
4.9 (98%) 32 votes