Achat CBD & CBD Pas Cher Bourse: comment acheter ou vendre des actions?

Vous souhaitez investir en bourse, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Où acheter des actions, comment vendre des actions, quels instruments sont disponibles, faut-il fixer une limite de prix? PEA ou compte titres? Retrouvez nos explications pour bien démarrer en bourse.

Vous êtes nouveau sur le marché boursier, vous devez d’abord ouvrir un compte titres ou un PEA (plan d’épargne en actions) pour acheter des actions (actions dans le capital d’une société) Total, Air liquide, LVMH ou d’autres titres.

Cela peut se faire par l’intermédiaire du courtier agréé de votre choix: banque, courtage, Caisse d’Épargne, La Banque Postale, courtier en ligne. Vous devez signer une «convention de compte titres» avec le commerçant qui spécifie tous les frais de courtage. Il vous informe également sur les possibilités d’envoi de vos ordres de bourse: par appel téléphonique suivi d’une confirmation écrite ou par fax (attention aux délais de prise en compte de vos commandes) ou via Internet.

Lorsque les ordres d’échange sont passés, le courtier vous enverra un «relevé commercial». Il tient également à jour tous les mouvements de votre portefeuille d’actions et transmet les formulaires fiscaux avec le montant des ventes réalisées à la fin de l’année et les montants des dividendes reçus.

Règles de priorité

Tous les ordres d’achat et de vente saisis dans l’ordinateur d’Euronext Paris (carnet d’ordres) sont classés chronologiquement (appelée «page de marché») au fur et à mesure de leur enregistrement, en fonction de la limite de prix et à chaque limite.

Le système informatique fonctionne donc selon deux critères:

• Prix: Un ordre d’achat avec une limite de prix supérieure est la soumission de tous les ordres de bourse avant les limites inférieures. Les ordres de vente avec une limite de prix inférieure sont exécutés avant ceux avec un prix plus élevé.

• Heure: Lorsque deux commandes sont reçues dans le même sens et à la même limite de prix, elles sont traitées en fonction de l’ordre d’arrivée.

L’ordre d’échange pour participer au livre doit être bien renseigné. En passant des commandes électroniques sur Internet, vous réduisez le risque d’erreur humaine ou de mauvaise interprétation et vous vous assurez que la transaction est effectuée immédiatement.

A défaut, pour un ordre écrit, fournissez toutes les informations nécessaires à sa bonne exécution: le numéro de votre compte titres, le sens de l’opération (achat ou vente), le lieu de cotation (Euronext Paris, New York …), la valeur, le montant des titres concernés. Isin ou code de rappel qui définit le type de commande et sa période de validité (jour, date ou «annulation»).

Différents types d’ordres d’achat d’actions en bourse

Certains investisseurs financiers préfèrent la rapidité et la sécurité de l’exécution des ordres, tandis que d’autres mettent l’accent sur le prix même si cela signifie retarder ou interdire l’exécution des ordres.

• Ordre «limite» (le plus utilisé). Il consiste à fixer un prix d’achat plafond (le niveau maximum au-dessus duquel vous refusez d’acheter) ou un prix de vente plancher (le niveau minimum que vous n’avez pas vendu en dessous). L’exécution est soumise à une évaluation adéquate.

• Classement « à la meilleure limite ». Dès sa sortie, il devient une commande limitée en fonction de la meilleure demande. Pour les titres illiquides (faible volume de transactions), vous risquez de ne prendre que des transactions partielles. Dans ce cas, le solde reste impayé au prix de départ.

• Mise en page « Marché ». Cette demande a priorité sur celles à la «meilleure limite» et au «prix limite» enregistrés à ce moment-là. Il s’agit de collecter les montants de titres disponibles en offrant autant de limites que nécessaire. Le cas échéant, le prix est « réservé » pour la quantité non appliquée, c’est-à-dire mis en attente (l’indicateur « MO » sur l’offre signifie ordre de marché). Il s’agit de l’ordre le plus proche de l’achat «prix actuel» qui est négocié instantanément.

• Séquence « Trigger ». Également appelé ordre «stop», il consiste à fixer un cours acheteur, un seuil en dessous duquel une transaction ne peut pas être exécutée (ou une limite de vente au-dessus de laquelle une vente ne peut être réalisée). Cet ordre déclenché (maximum ou minimum) vous permet de vous protéger contre tout retournement de tendance et de limiter votre perte si nécessaire.

Exemple: Pour maintenir votre plus-value sur un titre qui a été acheté à 45 euros et actuellement enchère à 64,10 euros, vous pouvez passer un ordre de vente pour 62,05 euros (précisez la période de validité). Si le prix tombe à 62,05 ou moins, la commande sera déclenchée.

• Séquence « Trigger range ». Il équivaut à un ordre «stop», mais sera exécuté dans une fourchette de prix.

Ainsi, un ordre d’achat avec la plage de déclenchement «21,50 limité 22» offrira à l’investisseur une exécution si le cours dépasse 21,50 euros sans engager plus de 22 euros en cas de boom du marché. .

À noter. L ‘ordre «tout ou rien» et l’ ordre «à tout prix» n’existent plus depuis novembre 2003.

Comment acheter des actions en bourse en quelques mots

Un ordre d’échange doit être soumis par écrit, communiqué par téléphone ou sur Internet. Choisissez des technologies de transmission modernes pour répondre efficacement aux opportunités et réduire le risque d’erreur.

Découvrez auprès des courtiers comment rivaliser sur les frais d’exécution des ordres et les frais de règlement facturés aux portefeuilles.

Assurez-vous d’avoir des conditions pour les commandes dans d’autres bourses dans le monde. Explorez également notre article pour comprendre comment utiliser SRD (Service de règlement différé) pour investir en bourse.

Choses à savoir avant d’investir en bourse

Investir en bourse est un investissement financier risqué qui peut entraîner de fortes baisses. Contrairement au Livret A ou aux fonds libellés en euros, le capital n’est pas garanti lors de l’achat direct d’actions. Bien que les paiements puissent être élevés, vous pouvez également perdre la totalité de votre mise.

L’investissement de votre capital sur les marchés financiers ne peut être envisagé que comme un minimum de cinq ans dans une perspective à moyen et long terme. Et vous ne devriez pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Il vaut mieux adopter une stratégie diversifiée, par exemple en mixant des valeurs de rendement, cycliques et de croissance (entreprises qui peuvent augmenter régulièrement leurs profits) de différents secteurs d’activité.

Cela peut prendre un certain temps. Si vous n’avez pas de compte, vous pouvez opter pour des instruments financiers comme les trackers (ou ETF) ou les fonds et examens (OPCVM). Dans certains cas, ils offrent également un accès aux marchés étrangers à moindre coût.

Au lieu d’investir directement en bourse, acheter un ETF permet de répliquer la performance d’un indice boursier, par exemple le CAC 40. Les trackers de levier peuvent également être utilisés par des particuliers. Soyez prudent si vous l’utilisez.

Avant de prendre position sur les marchés financiers, il est préférable de déterminer votre profil d’investisseur et la stratégie que vous comptez suivre pour gérer votre portefeuille.

Compte-titres ou PEA?

Le PEA est l’enveloppe fiscale privilégiée sauf si vous prévoyez d’investir dans des titres «exotiques» (notamment hors Union européenne) en bourse.

Taxer les titres détenus dans le cadre d’un PEA est vraiment avantageux après cinq ans de détention. C’est une contrainte qui n’est pas vraiment une restriction, car la bourse est un investissement qui s’inscrit dans le moyen et le long terme.

Vous pouvez également ouvrir un PEA-PME si vous souhaitez investir dans des actions de taille moyenne.

Il est possible pour les particuliers d’investir (mais pas directement) en bourse au travers de multiples contrats d’assurance vie adossés en souscrivant à des fonds ou des examens (OPCVM).


A explorer également sur le même sujet:

Actualités du CAC 40

PEL: quatre chiffres à connaître

Tout sur l’assurance-vie

PEA bancaire ou PEA assurance?

PEA: moins de restrictions

Tout sur l’investissement locatif

Plan d’épargne-pension VS assurance vie

Immobilier direct ou SCPI?

PEA ou assurance vie?

Notre sélection de fonds pour augmenter votre PEA

Cinq choses à savoir sur le PEA

PEA et succession

Fiscalité des PEA et PEA PME

Toutes les recommandations boursières de Revenue

Comment acheter ou vendre une action?

PEA ou compte titres?

Les nouvelles limites du PEA

Total: la puissance d’un leader généreux tourné vers l’avenir

Que sont les dividendes en actions?

Achat CBD & CBD Pas Cher Bourse: comment acheter ou vendre des actions?
4.9 (98%) 32 votes